Menu
Points de fidélité

Lieu de travail:

Continuer

Veuille patienter quelques instants, le contenu de la page est en cours de personnalisation.

 

 

Par les chefs cuisiniers du conseil culinaire Suisse #chefs365

Une mauvaise herbe qui n’en est pas une!

Le pissenlit a pour nom botanique Taraxacum officinale et, tout comme le tournesol ou la pâquerette, il appartient à la famille des astéracées.  Très peu de personnes savent toutefois que cette fausse «mauvaise herbe» est une véritable plante miraculeuse et qu’elle peut également s’utiliser de multiples façons dans la cuisine.

Outre par son arôme, le pissenlit se distingue par la grande diversité des nutriments qu'il renferme, et notamment par son immense richesse en vitamines et en minéraux.

  • Potassium
  • Magnésium
  • Acide folique
  • Manganèse
  • Vitamine A
  • Vitamine C
  • Vitamine E
  • Vitamine K
  • Vitamines B1, B2 et B6

Nos besoins quotidiens en vitamine A sont déjà couverts à 150% avec 100 grammes de pissenlit seulement! Mais ce n’est pas tout: 20% de nos besoins en vitamine E, en calcium et en fer sont également comblés, tout comme 10% de nos besoins quotidiens en magnésium.

Le pissenlit est par ailleurs très riche en potassium et renferme également une multitude d’autres minéraux, oligoéléments et phyto-nutriments actifs, par exemple des substances amères et des flavonoïdes. Bref, le pissenlit est non seulement une formidable plante médicinale, mais il fait également merveille dans la cuisine en tant que super-aliment doté de remarquables propriétés préventives.

 

 

Le goût du pissenlit

Le pissenlit offre de délicieuses saveurs poivrées et amères qui ne sont pas sans rappeler celles de la roquette. Plus la plante est jeune, plus son goût sera fin. Pour adoucir un peu leur amertume, il conviendra de blanchir les feuilles ou de privilégier les pissenlits de printemps. Sous l’effet des gelées hivernales, les feuilles perdent en effet un peu de leur amertume mais elles devront être cueillies de préférence avant le début de la floraison.

 

Utilisation du pissenlit

Toutes les parties de la plante peuvent être consommées, autrement dit les feuilles, les fleurs et les racines. Même la sève blanche que l'on trouve essentiellement dans les tiges peut être utilisée. Le pissenlit peut être dégusté cru, étuvé ou cuit à la vapeur.

Lors de la récolte, il conviendra de veiller à ne pas cueillir d’autres plantes qui pourraient s’avérer non comestibles, voire toxiques. Il est également conseillé de cueillir les pissenlits dans des prairies éloignées des bordures des routes. Dans tous les cas, ils devront être soigneusement lavés avant leur consommation.

Le pissenlit offre une très grande polyvalence d’utilisation. Il fera merveille dans les salades avec une sauce douce au miel et à la moutarde. Il constituera par ailleurs une excellente base pour de délicieux «green smoothies».

Les préparations chaudes ne sont pas en reste et le pissenlit fera également sensation dans de succulents pestos très riches en goût.

Bien sûr, il peut aussi être consommé en tisanes pleines de bienfaits. Sous forme torréfiée, il offre une délicieuse alternative au café du matin.

Les fleurs peuvent même être utilisées pour la réalisation de vin de pissenlit, de bière ou de gelée. Sans parler de leurs vertus décoratives qui permettront d’apporter une belle touche finale aux plats de toutes sortes.

Dans le domaine pharmaceutique, c’est surtout la racine qui sera le plus souvent utilisée en raison de sa teneur exceptionnelle en principes actifs.

 

Les recettes:

Câpres de pissenlit au vinaigre

Ingrédients:

Préparation:

  1. Mettre le vinaigre, l’eau, le sucre, les feuilles de laurier, les graines de moutarde, le sel et la pâte d’épices dans une casserole et porter à ébullition.
  2. Ajouter les fleurs de pissenlit et porter une nouvelle fois à ébullition.
  3. Verser le mélange dans des bocaux ébouillantés au préalable, refermer hermétiquement et laisser infuser pendant une semaine.

 

Câpres de pissenlit à l'huile

Ingrédients:

Préparation:

  1. Répartir les fleurs de pissenlit, les gousses d’ail, la pâte d’épices et le sel de mer dans des bocaux et recouvrir avec l’huile.
  2. Refermer les bocaux hermétiquement avant de les entreposer au frais et à l’abri de la lumière pendant un ou deux mois.

 

Sirop de pissenlit

Ingrédients:

  • 500 g de fleurs de pissenlit
  • 12 g de poudre de citron vert Knorr Lime Powder
  • 1 l d’eau
  • 800 g de sucre de canne
  • 1 gousse de vanille
  • 1 bâton de cannelle

Préparation:

  1. Verser l’eau dans une casserole, ajouter les fleurs de pissenlit, la poudre de citron vert et la gousse de vanille et porter à ébullition. Laisser ensuite infuser pendant au moins deux heures sous couvercle fermé.
  2. Filtrer la préparation à travers une étamine.
  3. Ajouter le sucre et la cannelle (selon les goûts) et laisser mijoter à feu doux pendant une heure.
  4. Ôter la cannelle et verser la préparation dans des bouteilles ébouillantées au préalable.