Menu
Points de fidélité

Lieu de travail:

Continuer

Veuille patienter quelques instants, le contenu de la page est en cours de personnalisation.

Burger, poulet au panier ou döner kebab: l’époque des plats à l’emporter copieux et servis à la hâte est désormais révolue. La tendance est notamment aux food trucks et à la street food. Les personnes qui mangent à l’extérieur prêtent en effet de plus en plus attention à leur alimentation. Si l’on jette un œil dans les assiettes et les bols des pauses midi d’aujourd’hui, on y aperçoit bien plus de préparations légères, végétariennes et véganes qu’il y a encore quelques années.

Que tu sois à la tête d’un food truck, d’un établissement de restauration rapide ou d’un restaurant, prévoir des emballages durables pour vos plats à l’emporter te fera marquer des points, et pas seulement auprès des clients soucieux de leur équilibre alimentaire et de l’environnement. Cet engagement en faveur de l’environnement aura une influence positive sur ton entreprise en renforçant son image de durabilité. 

Qu’est-ce que la snackification?

Avoir l’impression de courir après le temps est devenu presque inévitable dans le monde de l’entreprise: on préfère désormais remplacer les déjeuners copieux et autres buffets à volonté d’autrefois par de petits snacks savoureux le midi. Cette tendance culinaire s’est imposée de façon écrasante aujourd’hui; l’experte des questions alimentaires Hanni Rützler la désigne sous le terme de «snackification» dans son rapport Food Report 2020. «Il s’agit de mini-repas qui sont tout à fait sains. On observe notamment cette habitude dans les villes. Le comportement alimentaire s’adapte au rythme de notre quotidien professionnel: plus rapide, plus flexible, plus mobile.»*

Ce qui était au départ une tendance citadine a entretemps prouvé son intérêt pour tous les restaurateurs qui souhaitent être en phase avec leur époque et proposer une cuisine moderne, saine et durable, y compris à l’emporter. Qu’elle prenne la forme de burgers, de soupes ramen, d’assiettes de mezze ou de poke bowls, la snackification est un symbole de notre temps et reflète la modification de nos comportements alimentaires et de consommation, selon Hanni Rützler. «Les ingrédients sont simples et ont une image saine: le poisson mariné, le riz cuit, les légumineuses agrémentés d’une multitude d’aromates et de sauces ont le vent en poupe. On voit ce que l’on mange et la taille de notre plat dépend de notre appétit. Autant de signaux qui témoignent d’une transformation très positive de notre culture alimentaire.»* Un changement dont le monde de la restauration peut tirer parti en proposant des plats végétaux. 

Pourquoi la vente à l’emporter connaît-elle un succès grandissant?

Une multitude de mets délicieux, différentes tailles de portions et la possibilité d’acheter à l’emporter: la snackification demande aux cuisiniers et aux restaurateurs de repenser leur démarche. Selon Hanni Rützler, cette tendance n’est pas seulement un défi, mais également une fabuleuse opportunité de cuisiner plus sainement, plus durablement et de manière plus diversifiée.

«Le repas de midi n’est ainsi plus contraint à des lieux et des temps déterminés. C’est l’occasion de développer des snacks qui s’intègrent parfaitement à un menu froid ou de réinventer des plats traditionnels en version miniature. La snackification est également synonyme de plaisir de manger en conscience.»* Rien d’étonnant à ce que la cuisine végétale ait la cote! L’utilisation d’ingrédients sains, durables et légers, le recours moindre à la viande et la réinterprétation de recettes du monde entier sont autant d’aspects qui montrent que l’art de la restauration est en phase avec son temps. «Les petites portions se retrouvent notamment dans la cuisine internationale, par exemple avec les bowls ou les rouleaux de printemps. Une tendance que l’on constate également de plus en plus dans les supermarchés, avec les traditionnelles salades, mais désormais également les soupes à l’emporter, différents mezze ou tapas.»*

Même si la vente à l’emporter ne constitue pas la priorité des cantines d’entreprise, la snackification y occupe désormais une place affirmée. Ce n’est pas un hasard si elles sont de plus en plus souvent aménagées à l’image de restaurants ou de food market (marchés-cantines), en proposant différentes stations et en misant sur des plats végétaux, locaux et durables. 

 

* Citations de Hanni Rützler relatives à la snackification, tirée du Food Report 2020 

www.stern.de/genuss/essen/snackification---warum-mahlzeiten-wie-wir-sie-kennen-am-ende-sind-8750850.html

Start
Produkte
Favoriten
Warenkorb
Menü