Menu
Points de fidélité

Lieu de travail:

Continuer

Veuillez patienter quelques instants, le contenu de la page est en cours de personnalisation.

Il a fallu attendre ces toutes dernières années pour que le monde occidental commence à se préoccuper du gaspillage alimentaire

Celui-ci n'est pas simplement le fait des ménages. Selon le Programme des Nations Unies pour l'environnement, plus de la moitié des denrées produites sont perdues, gâchées ou jetées. Les consommateurs sont particulièrement inquiets des quantités industrielles de nourriture qui finissent aux ordures dans les cuisines professionnelles.

 

Certes, le problème n'est pas nouveau, et il revient de façon récurrente dans le débat public. Mais il est rare que des solutions concrètes soient proposées.

Pour les restaurants et les collectivités, la réduction des déchets compte parmi les principaux défis à relever. Une gestion optimisée dans ce domaine vous aiderait en outre à limiter vos coûts.

Il peut s'avérer fort utile de procéder à une petite analyse. En effet, dans la plupart des entreprises, il suffit de quelques mesures modestes pour aboutir à une amélioration. Pour les identifier, nous vous proposons d'utiliser notre Food Waste Tool.

 

 

>>> Zum Food Waste Tool <<<

 

* Sources:
Etude «Zu gut für die Tonne», initiée par le Ministère allemand de l'agriculture, conduite en 2011 par l'Université de Stuttgart

WWF 2015 „Das große Wegschmeißen“ 

L'empreinte eau

L'empreinte eau

Saviez-vous qu'il fallait…

  • 80 litres d'eau pour produire 1 kilo de tomates?
  • 100 litres d'eau pour produire 1 kilo de pommes de terre?
  • 1500 litres d'eau pour produire 1 kilo de céréales?
  • 15 000 litres d'eau pour produire 1 kilo de bœuf? (en comptant l'eau utilisée pour produire le fourrage)