Menu
Points de fidélité

Lieu de travail:

Continuer

Veuillez patienter quelques instants, le contenu de la page est en cours de personnalisation.

De plus en plus de clients souhaitent réduire la quantité de viande qu’ils consomment. C’est le moment d’analyser votre carte: offrez-vous les bonnes options pour satisfaire cette envie de changement? Et le faites-vous suffisamment correctement?

Une partie de votre clientèle évite peut-être déjà la viande pour des raisons religieuses ou éthiques, mais les préoccupations croissantes relatives à la santé et à l’impact environnemental sont les deux facteurs principaux de l’«alimentation végétale». Certains clients souhaitent atteindre un meilleur équilibre en réduisant la part de viande tout en augmentant les légumes dans leur assiette. D’autres ne veulent pas renoncer complètement aux produits carnés dans leur menu, mais opter pour des alternatives à la viande rouge qui sont plus saines, telles que le poulet ou le poisson. D’autres clients, enfin, suppriment tous les produits d’origine animale de leur alimentation. Montrez-leur que vous les comprenez en reflétant ces différentes visions dans votre carte.

Donnez de la visibilité à votre démarche

Vegetarian menu option

 

Ne cachez pas les options destinées aux végétariens et aux végétaliens dans une section séparée. Faites l’effort de faciliter la commande de plats sans viande en signalant les options végétariennes et végétaliennes sur votre carte. Vous pouvez aussi vos plats flexibles de façon à pouvoir simplement retirer la portion de viande sur demande du client.

Il en va de même en ligne: n’oubliez pas de mettre à jour votre carte sur votre site Internet et vos réseaux sociaux afin que tous les clients soucieux de consulter à l’avance le menu puissent connaître les différentes options.

Prendre en compte les clients végétaliens

Ce n’est pas aussi difficile que vous le croyez! Certes, vous allez perdre quelques cordes à votre arc qui permettent de donner de la richesse et de la consistance à vos plats – par exemple le beurre, la crème ou encore les œufs – mais c’est là l’occasion idéale de repenser votre approche.

Informez votre équipe des différences qui existent entre plats végétariens et végétaliens afin qu’ils puissent conseiller de façon fiable les clients. Ces derniers doivent savoir qu’ils peuvent vous faire confiance.

  • Être végétarien signifie ne pas consommer ni viande ou ni produits animaux (ces derniers peuvent prendre de nombreuses formes, parfois surprenantes, y compris dans des produits à base de gelée fréquemment utilisés en cuisine).
  • Être végétalien signifie ne pas consommer ni viande, ni produits animaux ni produits d’origine animale tels que le fromage, le miel et les œufs.

Misez tout sur les plats sans viande

Delicious meat-free burger

 

L’absence de viande est tendance! Si vous souhaitez informer vos clients des changements apportés à votre carte, vous pouvez par exemple mettre en place des évènements spéciaux tels que le «lundi sans viande» ou promouvoir vos plats végétaliens pendant un mois (en proposant une rabais dessus) afin de mettre en lumière vos efforts et vos nouveautés.

Essayez d’intégrer au moins une option végétarienne ou végétalienne à votre carte spéciale. Mettez-la en avant dans votre menu. Ajoutez des plats sans viande sur la carte située à l’extérieur de votre établissement pour attirer les passants.

Mettez l’accent sur les protéines végétales

Les protéines végétales sont devenues un véritable mot d’ordre. Mettez-les également en avant sur votre carte, si celle-ci le permet. Vous pouvez également attirer l’attention sur les avantages de l’alimentation végétale, par exemple son faible nombre de calories ou encore le fait que les protéines végétales sont pauvres en matières grasses ou contiennent des matières grasses «saines». Ces informations peuvent avoir un véritable impact sur le client.

 

Expérimentez des alternatives sans viande

Meatless meat substitute dish

Certains clients qui renoncent à la viande cherchent toutefois à en retrouver le goût et la texture. Avec la gamme The Vegetarian Butcher, il est possible de les retrouver sous forme de burgers, de saucisses et d’émincés. Mais d’autres ingrédients tels que le tofu, le tempeh, le seitan, les protéines de soja texturées ou encore les mycoprotéines peuvent être utilisés pour créer des substituts à la viande. C’est un atout que vous pouvez explicitement mettre en avant. Vous pouvez également utiliser des ingrédients présentant naturellement une texture similaire à la viande, par exemple des légumineuses, des champignons, des aubergines ou encore des fruits du jacquier.

 

Laissez parler votre carte pour vous

Veillez à ce que les intitulés et les descriptions de votre carte donnent envie de déguster vos plats! Prenez le temps de trouver les mots adéquats. Gardez à l’esprit qu’aussi délicieux un plat soit-il, s’il n’est pas appétissant sur le papier, aucun client ne le commandera. Faites relire votre carte écrite par une personne extérieure pour vous assurer qu’elle est aussi attrayante que possible. Et bien que l’aspect santé constitue indubitablement un facteur de décision majeur pour certains clients, tous n’en font pas une priorité lorsqu’ils mangent à l’extérieur. Il est judicieux de présenter plutôt chaque bénéfice comme un bonus.

 

Ajoutez votre touche personnelle

Plant-based pasta dish

Absence de viande ne signifie pas qu’il faille renoncer au goût ou s’investir dans des préparations supplémentaires fastidieuses. Suivez votre inspiration pour trouver comment rehausser le goût de vos plats avec des herbes et des épices et utilisez des aliments riches en «umami» pour faire mettre en valeur votre cuisine végétale.