Lieu de travail:

Continuer

Veuillez patienter quelques instants, le contenu de la page est en cours de personnalisation.

Cuisson au wok ou à la vapeur, fritures et rouleaux, raviolis et autres bouchées fourrées: la cuisine d’Extrême-Orient est inventive et variée, fait la part belle aux aliments frais et est très riche en saveurs et en couleurs. Les soupes asiatiques constituent un excellent exemple de cette incroyable diversité culinaire.

Les soupes de nouilles sont particulièrement populaires. Il s’agit le plus souvent de bouillons richement assaisonnés dans lesquels de généreuses portions de nouilles de riz, lamian, ramen, udon, soba, vermicelles ou shiratakis trônent sur un mélange de viande, de légumes et d’herbes aromatiques.

Lisez ce qui suit pour découvrir notre tour d’horizon des meilleures soupes de nouilles d'un bout à l’autre de l’Asie: 

La Thaïlande

Souvent très relevée, la cuisine thaïlandaise offre une grande richesse aromatique avec une multitude d’herbes et d’épices comme par exemple la citronnelle, le combava ou la coriandre. Outre les grands classiques tels que le Gaeng Panang ou la soupe thaïe au curry jaune, les beignets de crevettes ou le poisson frit à la sauce aigre-douce sont également très populaires.

Ingrédients spécifiques à la cuisine thaïlandaise:

  • Le krachai: également appelée «curcuma rond» ou «gingembre chinois», cette plante à rhizome de la famille du gingembre est essentiellement ajoutée sous forme râpée dans les currys de poisson. Elle n’est utilisée qu’en Thaïlande et au Laos.
  • Les aubergines pois:  ces petits fruits croquants de couleur vert clair ont une saveur fraîche et légèrement amère qui s'accommode particulièrement bien avec les currys verts.
  • Le bétel sauvage: les feuilles de bétel sauvage exhalent de puissants arômes épicés et poivrés. En Thaïlande, elles sont traditionnellement utilisées pour la préparation des Miang Kham. Ces délicieuses bouchées peuvent par exemple être confectionnées à base de cacahuètes, de crevettes séchées, d’ail et de gingembre. Elles sont servies sur des feuilles de bétel et dégustées sur le pouce dans les rues de Bangkok.

Voir la recette:
Gaeng Phaneng

Voir la recette:
Thai Yellow Soup

Super Mood Food | Recette Gaeng Phanaeng

00:00

 

 

Le Vietnam

Ce qui distingue la cuisine vietnamienne de toutes les autres? Des douzaines d’herbes fraîches y sont utilisées en grandes quantités. De généreuses assiettes d’herbes aromatiques sont ainsi servies avec la quasi-totalité des plats – à commencer bien sûr par la traditionnelle soupe phô au boeuf.

Herbes aromatiques typiques pour accompagner la cuisine vietnamienne:

  • La coriandre vietnamienne: son goût poivré et son léger arôme de coriandre se marient parfaitement avec les salades, les soupes et le poisson.
  • L’ambulie aromatique: les feuilles et les tiges de l’ambulie aromatique dégagent de fines saveurs qui chatouillent agréablement la langue avec une légère touche d’agrumes et de cumin.
  • La périlla rouge: également connue sous le nom de «shiso rouge», la périlla rouge se distingue par un délicieux goût exotique qui rappelle celui du cumin.

 

Le Japon

La cuisine japonaise est considérée comme l'une des plus saines au monde: ses mets sont traditionnellement légers et sobrement relevés. Les ingrédients typiques de la cuisine nippone sont le poisson, les fruits de mer ainsi que nombre d’espèces marines telles que les concombres de mer ou les algues. L’art culinaire japonais fait également la part belle aux aliments crus ou aux cuissons brèves. La viande est quant à elle moins présente et se consomme volontiers en tranches très fines comme par exemple dans les plats de fondue, notamment le sukiyaki ou le shabu-shabu.

La mer à table:

  • Le katsuobushi:  le katsuobushi est de la bonite fumée, fermentée puis râpée en fins copeaux. Il est notamment utilisé pour la préparation du bouillon dashi.
  • La salade d'algues: véritables légumes de la mer, les algues font de délicieuses salades légères aux saveurs fraîches et acidulées. La salade d’algues est traditionnellement réalisée à partir de wakamé, de crabe et de concombre.
  • Le kombu: cette algue séchée confère aux bouillons son célèbre goût umami.



Voir la recette:
Les nouilles Ramen japonaises
 

 

La Chine

Des nids d'hirondelles, de la soupe de serpent et du tofu malodorant pour accompagner les plats... Aucun doute là-dessus: la cuisine chinoise ne manque pas d’extravagance! Les saveurs épicées, les aliments marinés et les saumures y jouent un rôle prépondérant.

Spécialités emblématiques de la cuisine chinoise:

  • Les œufs au thé: pendant une journée complète, ces œufs marbrés sont marinés avec leur coquille dans un mélange de thé et d’épices.
  • Le tofu fermenté: le tofu fermenté est très fort en odeur et en saveur. Il est traditionnellement consommé sous forme marinée avec des légumes en saumure ou de la sauce chili. 
  • Les beignets chinois: ces préparations de pâte frite se dégustent à l’heure du petit-déjeuner avec du lait de soja sucré ou une soupe de nouilles.

Bien entendu, les soupes sont également très consommées d’un bout à l’autre de la Chine. Particulièrement populaire est la soupe de nouilles Kung Pho:

 

La Corée

Une farandole d’épices, de belles saveurs piquantes et beaucoup d'ail: la cuisine coréenne a énormément à offrir en termes d’arômes. Traditionnellement, les Coréens prennent trois repas chauds par jour. Chacun de ces repas s’organise autour des fameux banchan: une multitude de petits mets qui sont servis comme des tapas en accompagnement du plat principal.

L’âme coréenne

Le kimchi est un véritable incontournable! Chaque région a sa propre recette et chaque famille possède son secret de fabrication. Ce chou mariné très épicé est soumis à une fermentation lactique comme notre bonne vieille choucroute. Très facile à préparer, il est consommé dès le petit-déjeuner et apporte à de nombreux plats le petit truc en plus qui fait toute la différence. 

 

La Malaisie


La Malaisie est un pays multiethnique qui décline les recettes de currys à l'infini:  par exemple avec de la viande de chèvre, d’agneau ou de poisson et une généreuse portion de sambal, cette délicieuse sauce pimentée à l’ail et à la pâte de crevettes. Les sauces sont souvent réalisées à base de noix de coco, de gingembre, de piment et de curcuma.
 

Ingrédients typiques de la cuisine malaisienne

  • L’Asam Gelugor: les tranches séchées de ce petit fruit en forme de citrouille peuvent également être vendues sous le nom de «tranches de tamarin».
  • Le pois patate: également connu sous le nom de «jicama», ce tubercule se consomme aussi bien cru que cuit.  Sa consistance est comparable à celle du radis noir avec un léger goût sucré et terreux.
  • Le bilimbi: ce petit fruit appartient à la même famille que la carambole. Son petit goût aigre et sa fraîcheur acidulée en font l’ingrédient parfait pour agrémenter les chutneys, les confitures et les jus.

Voir la recette:
Ayam Masak Merah malaisien

La Birmanie

Les currys parfumés comptent parmi les principales spécialités culinaires de la Birmanie. Ils sont moins épicés que les currys indiens et moins relevés que les currys thaïlandais mais séduisent les papilles avec des arômes délicats et subtils. La cuisine birmane met à l'honneur des épices telles que la coriandre, le curcuma, la cannelle et le clou de girofle.

En Birmanie également, les repas se prennent autour d'une multitude de petits mets offrant un parfait équilibre entre les saveurs salées, sucrées, épicées, acides et amères.


Voir la recette:
Ohn No Kauk

 

Les Philippines

La cuisine philippine a été influencée par de nombreuses cultures.  Ses saveurs sont plutôt douces et jonglent volontiers avec des notes acides. Les viandes telles que la volaille ou le porc sont doucement mijotées avec du vinaigre, de la sauce soja et beaucoup d'ail. Les soupes agrémentées de viande ou de poisson sont quant à elles acidulées avec du tamarin.

Légumes emblématiques des Philippines:

  • Le kangkong: également connu sous le nom de «liseron d’eau», ce légume aux très fines feuilles se mange aussi bien cru que cuit. Le kangkong a une belle saveur douce et est souvent utilisé pour les préparations au wok.
  • La chayote: ce légume exotique est très apprécié pour sa petite saveur sucrée qui n’est pas sans rappeler celle d'un chou-rave doux. Il convient à merveille dans les plats mijotés, en accompagnement ou dans les salades.