Lieu de travail:

Continuer

Veuillez patienter quelques instants, le contenu de la page est en cours de personnalisation.

LE BON GOÛT

Manger n’est pas seulement une affaire de goût.

 

Des potentiels infinis

Manger au restaurant ou à la cantine devrait être une aventure sensorielle exaltante: si la qualité de la cuisine demeure naturellement primordiale, un nombre croissant de personnes accorde également de l’importance à tout ce qui tourne autour de leur assiette. L’atmosphère de la pièce, les couleurs et les matériaux, la décoration des tables, la présentation des plats, la vaisselle et les couverts ainsi que la musique –  tous ces éléments exercent une influence sur la saveur des mets, comme le démontrent de nombreuses études. Même l’intitulé d’un plat peut avoir une incidence sur la perception du goût.

 

DES NOMS BIEN CHOISIS

Lorsque vous baptisez vos plats, veillez à ce que les noms soient descriptifs, classiques ou légèrement originaux (p. ex. nuage de...). Quelles que soient vos préférences, il convient de respecter les points orthographiques suivants dans toute carte:

  • Ordre: type de viande – garniture – champignons – légumes – féculent – salade  
  • Présentation moderne: liste des principaux ingrédients séparés par des barres obliques. Exemple: asperges / fraises / rhubarbe
  • Pas de mélange des langues: un descriptif de plat doit être effectué dans une seule langue. Si besoin, une traduction peut être fournie séparément. Pas d’abréviations!
  • Guillemets: ils caractérisent les noms inventés. Utiliser des termes techniques dans une forme simple Veiller à mentionner tous les appellations d’origine protégée (parmesan, féta, champagne, etc.).
  • Tiret: le tiret sert à relier deux termes (flan betterave-oignon, p. ex.).