Lieu de travail:

Continuer

Veuillez patienter quelques instants, le contenu de la page est en cours de personnalisation.

Recette facile de taboulé accompagné d’une salade d’herbes à la grenade et de pain aux pommes grillé:

Pain aux pommes:

Faire tremper les raisins secs dans le rhum. Laver, épépiner et râper les pommes. Hacher les noix et les amandes avant de les incorporer aux pommes avec les raisins secs. Mélanger la farine, le sucre roux, la cannelle, le cacao, la poudre à lever et le sel, puis travailler avec la masse aux pommes. Cuire la pâte obtenue dans un moule à cake env. 45 min à 160 °C. Laisser refroidir. Couper le pain aux pommes en petits cubes et les faire revenir dans une poêle.

Taboulé:

Délayer la semoule dans de l’eau froide. Couper la grenade et détacher les pépins. En utiliser une partie pour la gelée et le reste pour le taboulé. Pour réaliser la gelée, mixer les pépins puis passer le mélange obtenu au chinois.

Salade d’herbes aromatiques:

Faire mariner la salade d’herbes aromatiques dans la Vinaigrette Citrus Knorr Professional puis servir.

Conseil:

La semoule du taboulé peut gonfler dans de l’eau chaude ou froide (sans cuisson).

Une salade de semoule qui a du caractère

Apportez une touche personnelle à votre taboulé en y incorporant des amandes effilées, des raisins secs ou des pistaches grillés.

Epépiner une grenade

La grenade est une science en soi. Notre conseil pour éviter les éclaboussures: la couper en quatre, la plonger dans un récipient rempli d’eau, puis l’ouvrir et en retirer les pépins sous l’eau.

Un régal épicé

Zaatar, baharat, harissa – avant de se lancer dans la préparation de spécialités orientales, il convient de connaître un certain nombre d’épices aux noms chatoyants. Mais desquelles avez-vous réellement besoin? Dans la cuisine turque, il est impensable de se passer du sumac. Cette épice au goût acide et âpre est produite à partir des fruits de la plante éponyme.  De même, on ne saurait préparer des plats arabes sans cumin, cardamome, graines de coriandre et clous de girofle, des épices qui déploient tous leurs arômes notamment lorsqu’elles sont grillées ou fraîchement moulues – ajoutez-y un peu de poivre, et vous obtiendrez votre propre baharat. Le zaatar est lui aussi très facile à préparer soi-même: il suffit d’avoir sous la main du thym, du sésame grillé et du sumac. Lorsque l’on souhaite explorer plus avant la gastronomie orientale, il est par ailleurs conseillé de disposer en permanence d’une réserve de pignons de pin, de pistaches et de citrons confits au sel. Avec de la coriandre fraîche et de l’ail, vous pourrez confectionner de délicieuses pâtes d’épices comme le zhoug et la chermoula.