Lieu de travail:

Continuer

Veuillez patienter quelques instants, le contenu de la page est en cours de personnalisation.

Si l’on trouve une multitude de suggestions concernant les toppings, petites saucisses de toutes sortes et garnitures diverses, les petits pains, dits «buns», suscitent peu de commentaires.

Parmi toutes les variétés de buns, c’est notre «BBQ Dog», un grand classique, qui tient le haut du pavé. Essayez-le!

Vers la recette

Comment gagner des points avec le petit pain?

Rustique et authentique – des graines en prime:
Outre de délicieux arômes, sésame, pavot et tournesol confèrent au pain un aspect traditionnel.

 

Un bon goût de beurre – l’élégance de la brioche:
Le beurre apporte une note légèrement sucrée, tandis que le pain prend une belle couleur dorée. Voilà comment transformer un hot-dog classique en variante «premium»!

 

Noir c’est noir – kuro, le «black bun»:
La nouvelle tendance en matière de burgers venue tout droit du Japon, désormais en version hot-dog: un pain noir comme l’ébène, coloré avec de l’encre de seiche ou du charbon de bambou. Un régal pour les yeux! 

 

Si vous préférez un «red bun», il vous suffit d’ajouter de la betterave rouge sous forme de poudre à votre pâte à pain.

Le jus de chou rouge mélangé à du bicarbonate de soude ou la spiruline donnent une couleur bleue. Enfin, on peut obtenir du vert grâce aux épinards et du jaune avec du curcuma.

Des petits pains régionaux, nationaux et internationaux

Le hot-dog bavarois – un pain à bretzel
Salade de chou, saucisse blanche et moutarde douce: une combinaison parfaite pour la prochaine fête populaire!

La dolce vita – un pain ciabatta:
Il n’en faut pas plus pour donner à votre hot-dog des accents transalpins!

Liberté, égalité, fraternité – la baguette:
Le symbole de la France par excellence. Creusez l’intérieur et placez-y une petite saucisse: vous obtiendrez alors un hot-dog autrichien.

Spécial Coupe du monde – le hot-dog drapeau:
Que diriez-vous d’un hot-dog allemand ou espagnol? Rien de plus simple avec des buns teintés, de la moutarde, du ketchup et d’autres ingrédients aux couleurs du pays choisi.

Le saviez-vous?

À l’origine, le bun était censé permettre de ne pas se brûler les doigts. Selon la légende, cette idée nous viendrait de l’épouse de l’émigré allemand Antoine Ludwig Feuchtwanger, lequel vendait des saucisses dans les rues de Saint-Louis (Missouri).